Le Projet

Le décrochage scolaire est un phénomène qui à différents degrés, concerne tous les États européens et représente un obstacle à la croissance et au développement d’un pays et une incitation à la marginalité sociale et à la pauvreté éducative.

La stratégie Europe 2020 s’est fixée pour objectif de réduire à moins de 10 % la proportion de jeunes qui abandonnent prématurément leurs études ou leur formation. La recommandation de 2011 du Conseil de l’Union européenne sur les politiques visant à réduire le décrochage scolaire proposait aux États membres de mettre en place des approches stratégiques intersectorielles pour ramener les jeunes quittant prématurément l’école dans le système éducatif.

Le projet DROP’IN vise à prévenir le décrochage scolaire en s’appuyant sur la relation entre les enseignants et les élèves qui introduisent des méthodes d’éducation non formelle dans un système formel, comme l’école, afin de motiver les élèves et d’en faire des protagonistes dans leur apprentissage. 

Conformément aux recommandations du Groupe de travail de l’UE sur l’abandon scolaire prématuré, qui définit  » la relation entre l’enseignant et l’élève comme le facteur déterminant le plus fort de l’engagement scolaire et de la réalisation des objectifs « , le projet permet aux enseignants d’être les principaux participants à un échange d’expériences et de compétences, leur permettant ainsi de trouver de nouvelles solutions et stratégies pour aborder le phénomène du décrochage scolaire et le combattre.

Le projet implique cinq pays partenaires (Belgique, Bulgarie, France, Italie, Lettonie), et à travers le travail d’organisations, d’écoles, d’universités et d’institutions publiques, vise à créer une communauté éducative qui a un impact au niveau local, national et européen. 

Créer une approche novatrice

privélégiant l’utilisation complémentaire des méthodes d’éducation formelle et non formelle pour lutter contre le décrochage scolaire. 

Former les enseignants

aux techniques et méthodes d’éducation non formelle à utiliser en classe avec leurs élèves.  

Motiver et soutenir les étudiants

et faire d’eux des protagonistes de leur parcours d’apprentissage.

Introduire des méthodes non formelles

dans les écoles grâce à une collaboration intersectorielle entre les organisations, les universités, les institutions publiques et les municipalités.

Participants Directs

Enseignants par pays du premier et du deuxième cycle du secondaire

Participants Indirects

Élèves de 12 à 18 ans

Participants Indirects 

Enfants par classe

Voulez-vous vous inscrire pour recevoir notre newsletter ou nous écrire pour avoir plus d’informations?

Contactez-nous!


This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Do you want to sign up to receive our newsletter
or write us to have more information?

Contact Us!